La Terre Vue D'La Selle

Conseils pour acheter un fat bike

Conseils pour acheter un fat bike

Un vélo permet de découvrir la nature dans toute sa splendeur. Parmi les différentes machines tout-terrain, le fat bike continue à gagner ses lettres de noblesse. Ce modèle se démarque par sa simplicité et sa capacité à franchir tous les obstacles. Comment choisir une bicyclette adaptée à ses objectifs ? Suivez le guide.

Le fatbike, un vélo simple et rustique

Avant d’aller plus loin, il est important de bien comprendre les caractéristiques de ce vélo tout terrain. Alors que les VTT deviennent de plus en plus modernes, le fatbike est à la fois simple et rustique, il est doté d’une fourche fixe. Ce modèle est surtout connu pour la largeur de ses pneus. Si on se tient à l’exemple du VTT, la largeur de ses pneus varie de 1.8 à 2.4 pouces. Celles de son cousin sont deux fois plus grandes, voire plus. Leur dimension minimale est de 4 pouces.

L’absence de pivot mobile et de suspension facilite l’entretien du véhicule. L’achat constitue le principal investissement. Ensuite, la bicyclette sera disponible pour toutes les aventures. Consacrer un budget aux petites réparations ne sera pas nécessaire.

Une bicyclette passe-partout et confortable

Les pneus larges bénéficient d’une plus grande surface de contact, cette qualité améliore considérablement leur adhérence. Les vélos sont alors adaptés à tous les terrains. Que ce soit dans la poudreuse, les terrains escarpés d’une montagne, dans la boue ou sur le sable, ils permettent de sortir des sentiers battus.

En plus de leur largeur, les roues profitent d’un faible gonflage, elles jouent un rôle d’amortisseur. Le cycliste bénéficie d’une plus grande liberté de manœuvre, même ceux qui ne sont pas experts pourront franchir aisément les obstacles difficiles. Bien entendu, avoir une bonne condition physique reste nécessaire afin de profiter aux mieux des potentialités offertes par sa machine. Paradoxalement, le fatbike est moins à l’aise sur les routes bitumées. Afin de ne pas perdre un temps précieux, il est conseillé de gonfler ses pneus à bloc.

La facilité de l’entretien permet de profiter de son matériel pendant une randonnée étalée sur plusieurs jours. On peut aussi bien l’utiliser durant les sessions d’hiver que pendant les promenades d’été.

Choisir un fatbike adapté à ses besoins

Lorsqu’on achète un vélo, la première règle consiste à sélectionner une monture adaptée à sa taille. Il est important d’effectuer un petit essai pour déterminer si on est à l’aise ou non. Quand on est bien installé, on réussira à tirer le meilleur parti de son équipement. Ensuite, le tri s’effectue en fonction de la largeur du pneu. Plus il est large, plus la surface de contact sera grande. Si on souhaite privilégier la stabilité, choisir le maximum possible est conseillé.

La nature du cadre offre un choix entre l’acier et l’aluminium. Le premier est plus lourd, mais il est beaucoup plus abordable. Cette matière se démarque aussi par une excellente absorption des chocs. Le second est très léger, tout en étant plus cher. Grâce à sa rigidité, il garantit une meilleure tenue.

Départager les vélos en fonction du frein est également possible. Les constructeurs proposent des modèles dotés de freins classiques, ils conviennent surtout aux terrains secs. Sur les sentiers boueux et glissants, les freins à disques sont plus appropriés.

La version électrique est destinée à ceux qui souhaitent conjuguer puissance et confort. L’autonomie de certains appareils dépasse largement les 100 km.

Fat bike, un achat pour le plaisir

Les fabricants proposent plusieurs modèles. En plus de ces caractéristiques, le choix est aussi guidé par le budget disponible et les préférences personnelles. Les vélos de seconde main constituent une bonne option. On peut en trouver sur des sites comme https://www.alpesports.com. L’essentiel consiste à suivre une ligne directrice, se faire plaisir.